A chaque jour son moulin.
Mis en page par ordre numérique de département, découvrez chaque matin un nouveau moulin. Celui-ci restera un mois en ligne.
Jeudi 2 avril
 Moulin du Duc à Plouégat Guérand (29)
Mercredi 1er avril
Moulin de la Garenne à Ymonville (28)
Seul rescapé des quatre moulins d'Ymonville, c'est un moulin à vent édifié en 1839, classé monument historique. Un témoin silencieux mais éloquent de la meunerie locale beauceronne.
Ce moulin est situé dans un parc boisé et clos accompagné de ses cabanes de berger.
Mardi 31 mars
Le moulin d'Aclou (27)
Moulin activé le 17 août 2003 par Michel F5OA/p. Référence: DMF 27-001.
Photo publiée par J-P Habran
Lundi 30 mars
Moulin de l'Aube à Die (26)
Description:

Description historique

C'est un moulin du 17ème siècle.

Il est situé à 5 minutes du centre ville de Die, à 200 mètres de la rivière Drôme

C'est probablement le dernier de la Drôme d'une telle dimension : 1000m2 de bâtiments, dont 500 m² de patrimoine industriel en bon état de conservation.

Au fil du temps, il a eu de nombreuses activités : Magnanerie, fabrique de meubles, huilerie, meunerie-minoterie et scierie

Il utilise la force hydraulique grâce à un canal datant du 16ème siècle, le long duquel se trouvaient 8 moulins et 19 industries.

Il a été habité par une même famille pendant 3 générations de 1909 à 2015.

L'activité de la minoterie a été arrêtée dans les années 60 et celle de l'huilerie il y a une quinzaine d'années

Le dernier meunier a gardé et entretenu toutes ses machines de production. Il a continué à faire tourner la roue, à la mouiller lorsque le canal était sans eau, il a graissé les engrenages, changé les pièces défectueuses, tout fait pour que Son Moulin reste en bon état .

Pendant une dizaine d'années le Moulin a été inhabité mais le travail de ce meunier amoureux de Son Moulin "nous" a permis de trouver les ateliers de transformation des produits du terroir ( farine, huile de noix et colza ) presque prêts à fonctionner !!!

Les propriétaires, : Ghislaine et Roger les parents ( à la retraite ) Céline leur fille et Jérôme son compagnon qui avaient le projet de vivre ensemble.

Trois générations vivent désormais au Moulin !!!

Céline et Jérôme sont apiculteurs. Ils ont installé leur miellerie dans le Moulin, une petite boutique est ouverte : les clients peuvent donc visiter le Moulin en achetant leur miel ...

Une association vient de naître " La Roue de l'Aube" . Elle porte le projet de la restauration du Moulin.

Lors de deux chantiers participatifs, la roue a été démontée, le canal curé, les murs autour de la roue nettoyés, les plans de la nouvelle roue ont été faits et une campagne de financement vient d'avoir lieu via le site DARTAGNANS en février 2019

Projet de valorisation /animation

Notre projet est de sauvegarder et faire vivre le patrimoine hydraulique du Moulin, de restaurer la roue à eau, d'aménager le lieu pour l'accueil du public, de remettre en route l'huilerie et la meunerie-minoterie, créer un magasin de producteurs

Outre la sauvegarde du patrimoine hydraulique , ce projet vise à développer la vie sociale autour du Moulin et ouvrir le lieu aux Diois et autres curieux à travers divers événements.

Cette restauration est un projet participatif ou chacun apportera ses connaissances et sa personnalité.

Nous souhaitons rendre viable ce projet par des visites, de la vente directe, des animations pédagogiques et la transmission de ces savoirs ancestraux, une mise à disposition de cet outil aux producteurs locaux, des organisations d'événements culturels autour du Moulin.

Avec pour objectif final la création d'un écomusée afin de transmettre le savoir des anciens, leur façon de travailler, de consommer et de faire le lien avec les producteurs et les consommateurs d'aujourd'hui pour un questionnement sur notre façon de vivre actuelle.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ghislaine Martin Jarrand
FACEBOOK : https://www.facebook.com/pg/Le-moulin-de-lAube-281905212425333/posts/

Article en relation :

 

Un appel aux dons pour préserver un des plus beaux moulins à eau de la Drôme, le Moulin de l’Aube
L'objectif pour 2019 par l’Association La Roue de l'Aube : restaurer la roue du Moulin de l'Aube, situé à Die dans la Drôme. Notre rêve : produire à nouveau la farine et l’huile au moulin... et partager cette passion !
Véritable patrimoine industriel du Diois et symbole de l'alimentation locale, ce moulin à eau fonctionna du XVIIe siècle jusqu’à la fin du XXe siècle. Le dernier meunier, Adrien Gauthier, a stoppé son activité il y a une dizaine d’années seulement !
Toutes les machines de production d'huile de noix, de farine, l'ancienne scierie et le mécanisme hydraulique ont été conservés. Une centaine de machines peuplent ce moulin de plus de 400 m2 !
Après une expertise d’Alain Mazeau, minotier référent de la Fédération Des Moulins de France, ce moulin mérite tout notre soutien.

https://fdmf.fr/moulins-de-france/liste-moulin/france/auvergne-rhone-alpes/drome/moulin-de-laube/

Dimanche 29 mars
Moulin Sicard à Beaume les Dames (25)
Un établissement hydraulique (moulin à papier ?) , établi dans la commune de Cour-lès-Baume, est mentionné sur la carte de Cassini (1760). Il est agrandi ou reconstruit à la fin du 18e siècle, comme l'atteste un linteau de la façade ouest portant, autour des initiales HS, la date 1785. Il figure toujours sur le plan cadastral de 1810, sous l'appellation " papeterie ". En 1820, le moulin à papier consomme annuellement 4000 à 5000 kg de chiffons et fabrique environ 200 rames de papier ordinaire. Propriété de veuve Sicard, il apparaît ensuite comme simple moulin et est transmis dans la même famille : il passe à Joseph et Louis en 1839 et à Jean-Honoré en 1864, lequel obtient l'arrêté préfectoral de réglementation. Acheté en 1868 par François Grenier, ce moulin subit d'importantes modifications ("démolition et construction nouvelle") vers 1880, au moment de son acquisition par Charles Moechling (ou Moeckling). Tanneur de son état, ce dernier poursuit des travaux, puisque la matrice cadastrale qualifie le site de tannerie en 1882. Eugène Ropp, industriel pipier vosgien, attiré par l'abondance du merisier dans les environs de Baume-les-Dames, installe en 1893 (ou légèrement avant) un atelier de fabrication de pipes dans le bâtiment de la tannerie, dont il ne devient propriétaire qu'en 1897. La commune de Cour est rattachée à celle de Baume-les-Dames en 1895. Le premier livre de paie conservé, daté du 8 avril 1893, mentionne la présence de 90 ouvriers. Eugène Ropp poursuit, depuis cette année jusqu'à la veille de la Première Guerre mondiale, une politique d'expansion et d'acquisitions foncières autour du site industriel. Il semble mettre rapidement en chantier la construction d'une nouvelle usine, à l'ouest de l'ancien moulin à papier (voir dossier IA25000264). Après le transfert de l'atelier dans ces nouveaux locaux, le moulin est converti en logement (onze appartements). Il a été vendu dans les années 1980 et abrite toujours divers logements. Quatre roues hydrauliques en dessous, trois paires de meule et un battoir à chanvre (dit ribe) en 1864. Trois roues hydrauliques en 1871. Mention en 1894 d'une turbine et d'une machine à vapeur locomobile, achetée aux forges d'Audincourt (Clerval, 25) et de provenance parisienne, timbrée à 5, 5 kg et d'une puissance de 5 ch.
Samedi 28 mars
Moulin des Guillandoux à Couze et Saint Front (24)
XIVe-XXe. Située à 20 kilomètres en amont de Bergerac, la vallée de la Couze fut pendant deux siècles un des centres papetiers les plus importants du sud-ouest de la France. L'activité papetière est présente depuis le 16e siècle ; un terrier de 1530 mentionne neuf moulins qui fonctionnaient encore au 19e siècle, sans être exclusivement affectés à la fabrication du papier, puisque certains faisaient également office de moulins à blé. Lorsque la fabrication du papier à la main fut menacée par la fabrication mécanique, l'invention en 1840, par Monsieur Prat, du papier filtre destiné à l'industrie chimique sauva l'industrie papetière qui reste jusqu'à aujourd'hui l'activité économique dominante de la vallée. Le moulin des Guillandoux a été utilisé pendant tout le 19e siècle comme moulin à blé complété en moulin à foulon puis transformé en moulin à papier ; il possède deux niveaux de séchoirs.
Vendredi 27 mars
Moulin à chanvre à Oradour près Crocq (23)
Le visiteur découvrira un moulin en état de marche qui était destiné à fouler le chanvre pour récupérer les fibres destinées au tissage : outre le foulon, un métier à tisser d'époque constitue une pièce exceptionnelle présente sur le site au bord de la Tarde, une rivière sur laquelle encore beaucoup de moulins étaient en activité il plus d'un siècle.
Jeudi 26 mars
Moulin à marée du Birlot sur l'île de Bréhat (22)
Moulin activé le 7 juin 2003 par de radio-club de l'ADRASEC de l'Eure F8KOM/p et réactivé le 8 avril 2010 par Jean F5IRC/p. Référence: DMF 22-003.
Le site du moulin est classé mais non le moulin lui même. Le moulin est situé sur la partie Nord-Ouest de l'étang, adossé à l'extrémité Nord d'une digue submersible côté mer, avec une pente accentuée vers le chenal et le flot. L'édifice est accessible côté mer pour les bateaux. Le bâtiment, de belles proportions, est de plan presque carré, avec un étage de soubassement, un rez-de-chaussée submersible et un étage carré. L'édifice a une longueur de 8, 60 mètres, une largeur de 8, 20 mètres et une hauteur de 11 mètres côté mer et 6, 40 mètres sur la digue. Les murs, évasés vers le sol, de 1, 33 mètre de section intérieure et 3 mètres de section à la fondation, sont constitués d'un assemblage de blocs de granite (granite gris de Bréhat), avec un fruit très prononcé de la base au sommet. C'est une construction dite 'à simple maçonnerie', ne formant qu'une seule et même pierre sur les quatre faces, assise directement sur la roche, afin d'éviter les vibrations, lors du fonctionnement hydraulique du moulin. L'angle Sud-Ouest est épaulé par des contreforts réalisés en pierre de taille. Le contrefort Sud est évidé à sa base pour laisser le passage à l'eau du coursier.
Mercredi 25 mars
Moulin Camille à Ladoix-Serrigny (21)
Moulin activé par Alain F6CUG/p le 19 juin 2005. Référence DMF 21-002.
Mardi 24 mars
Ufragnu la route des artisans à Lunghignano (2B)
• Visitez un ancien moulin à huile d’olive. Dégustation d’huiles d’olives de notre région et produits maison : tapenades, olivettes, confitures, biscuits, beignets au brocciu, crêpes à la farine de châtaigne, bois d’olivier, poterie…
Lundi 23 mars
Moulin de Razel (19)
Moulin activé le 18 août 2011 par Michel F8GGZ/p. Référence DMF 19-008.
"Millevaches, Pays des Mille Sources" comptait de nombreux moulins. Si le paysage actuel est marqué par les prairies et la forêt, les céréales étaient autrefois essentielles. La particularité de Razel est de compter trois moulins sur un même site : tandis que les habitants de Razel et Chaumeil construisirent le moulin collectif du centre, deux familles plus aisées bâtirent les deux autres.
Dimanche 22 mars
Moulin Neuf à Saint Laurent (18)
Moulin activé le 15 février 2018 par Claude et Yveline F5MCC/P. Référence DMF 18-011
 
Samedi 21 mars
Moulin de Jeannette à Saint Ciers Champagne (17)

Beau moulin tour bien restauré, muni d'ailes à toiles. Son propriétaire s'appelle M. Guy RENOUARD.

Il est ouvert à la visite lors de la journée des moulins.

Pour tout renseignement : 05.46.70.60.18

https://www.moulins-a-vent.net/Moulins/stcierschampagne.htm

Vendredi 20 mars
Moulin du Grand Fief à Condéon (16)
Moulin à vent restauré dans un état proche de son état original. Équipé de ses ailes, ses meules et tous ses mécanismes, il produit de nouveau de la farine de blé. Vente de farine sur place.
Entrée 3 euros, gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.

Le moulin est ouvert aux visites le premier et troisième dimanche de chaque mois, de 15 heures à 18 heures, durant toute l'année.
En Juillet-Août, il est ouvert du jeudi au dimanche, de 15 heures à 19 heures.
Toute l'année, le moulin du Grand Fief reçoit les groupes scolaires, sur réservation.
Jeudi 19 mars
Moulin des Gardettes à Coren les Eaux (15)

Moulin tour restauré par Stéphane et Sandrine Castanier, auteurs des photos, transformé en gîte. Joliment décoré, il devrait attirer les touristes !

Il devrait retrouver dans un plus ou moins proche avenir des ailes.

https://www.moulins-a-vent.net/Moulins/corenleseaux.htm

Mercredi 18 mars
Moulin de la Flagère à Le Tourneur (14)

Cet ancien moulin à eau, datant du XIIème siècle, dépendait de la Commanderie Templière de Courval à Vassy, près de Vire.

Il est situé sur la commune du Tourneur (14350), séparé par une rivière, la Petite Souleuvre, du bourg de Saint Martin des Besaces.

Du Moyen-Âge à la Seconde Guerre mondiale, en passant par la Guerre de Cent Ans, l’histoire de la Normandie est inscrite dans ses pierres.

      Les objectifs de l’association sont la remise en état du moulin et la mise en valeur du patrimoine qu’il représente.

Ce blog retracera l’avancement des travaux, mais il présentera aussi l’histoire du moulin à travers les siècles, ainsi que la vie de l'association.

http://moulinlaflagere.canalblog.com/

Mardi 17 mars
Moulin Louis Ricard à Allauch (13)

Le Moulin Louis Ricard, cinquième et dernier moulin construit sur l’esplanade Frédéric Mistral, fut bâti en 1729 par Louis Ricard, boulanger à Allauch. 

De forme cylindrique, le moulin Louis Ricard est dit de type « tour », son assise fixe est réalisée en pierres et surmontée d’une toiture pouvant pivoter à 360° afin d’orienter les ailes face au vent. Les moulins provençaux n’ont qu’un étage, généralement avec ossature et escalier en bois. Les ailes, entrainées par le vent, actionnent la lanterne et le gros fer qui transmettent leur mouvement à la meule tournante. Le blé, versé dans la trémie, est alors écrasé entre la meule dormante (fixe) et la meule tournante. La farine est récupérée au rez-de-chaussée dans une huche en bois.

Par petits groupes, le meunier vous conte l’histoire des moulins et vous explique la transformation du vent en force motrice et du blé en farine.
Une démonstration complète (ailes en mouvement) n’est possible qu’en présence d’un vent suffisant.

Jours et horaires d’ouverture : 

Le moulin Louis Ricard est ouvert tous les dimanches de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 mais également les jours de manifestations (se renseigner auprès de la Maison du Tourisme).

https://www.journees-europeennes-des-moulins.org/recherchesites/moulin-louis-ricard/

Lundi 16 mars
Martinet de la Ramonde à La Bastide l'Evêque (12)
Les martinets sont des forges qui autrefois utilisaient la force de l'eau pour travailler le cuivre. Aux XIV et XVe siècles, 13 martinets jalonnaient le cours d'eau du Lézert. Complètement laissées à l'abandon en 1850, le Martinet de la Ramonde a été entièrement restauré par des bénévoles à partir de 1994. Aujourd'hui on peut voir le martinet fonctionner avec son bassin de retenue artificielle, le canal d'amenée de l'eau, les deux roues à aube, l'une permettant d'enclencher un gros soufflet qui attise les braises, l'autre actionnant un énorme marteau qui frappe le cuivre. La visite comprend une démonstration du fonctionnement du Martinet et la projection de deux films, l'un sur l'historique des martinets et l'autre sur la restauration du Martinet de la Ramonde.
Dimanche 15 mars
Ancien moulin à Bagnoles (11)
Je ne possède pas d'infos sur cet ancien moulin.
Samedi 14 mars
Eolienne de Pargues (10)

L'éolienne de Pargues, 3 bis, rue de l'Orme, avec son château d'eau et son lavoir (cad. A 380) : inscription par arrêté du 28 novembre 2011.
C'est en 1901 que la commune de Pargues (Aube) décide d'élever un château d'eau afi n d'alimenter un ensemble de fontaines-abreuvoirs dispersées dans l'ensemble du village. Il s'agissait d'apporter aux habitants une eau pure pendant toute l'année.
Le château d'eau était situé sur une source profonde dont l'eau était montée dans les cuves par une pompe actionnée grâce à une éolienne implantée au sommet de la tour.
La construction se déroule l'année suivante (1902) sur les plans de l'architecte Ludovic Sot. Celui-ci imagine une haute tour en pierre animée d'un beau décor de brique soigneusement exécuté.
L'éolienne est fournie par un constructeur d'Orléans, Henri David.
Les ailes de la roue, d'un diamètre de 9,50m, sont en bois.
L'éolienne sera entièrement remplacée en 1922 par un nouvel appareil en acier avec mécanisme de graissage automatique, toujours en place, fourni par le fabricant belge Rémi Van Sante-Baëtens.

Article paru dans le Monde des Moulins - N°41 - juillet 2012

https://fdmf.fr/moulins-de-france/liste-moulin/france/grand-est/aube/eolienne-de-pargues/

Vendredi 13 mars
Moulin de Durfort (09)
Ancien moulin tour à l'état de ruine, visible de la D 314. Photo Elisabeth Moreau - février 2008
Jeudi 12 mars
Moulin de Landèves (08)

Le premier moulin connu, appartenant à l'abbaye de Landèves, a été construit en 1785. Suite à la Révolution, l'abbaye est détruite et le moulin est racheté en 1792 par un représentant de la famille Payer, laquelle possède toujours le moulin. Ce dernier a été presque complètement détruit en 1914-1918, puis reconstruit en 1921-1923. Excepté pendant la Seconde Guerre mondiale, le moulin ne produit plus de farine panifiable depuis 1936 mais uniquement des farines animales. L'activité de meunerie cesse en 1965. Après une rénovation entreprise à partir de 1990, le moulin est remis en marche pour une production limitée de farines complètes et pour son intérêt touristique. La capacité d'écrasement est de 22 quintaux par jour. L'ensemble de la machinerie en place comporte : une turbine double de marque Schneider, Jaquet et Cie datant de 1921 (en lieu et place de l'ancienne roue) couplée à un moteur électrique installé en 1955, un nettoyeur à blé Nehlig, Heuser et Cie vers 1900, une paire de meules (années 1920) et un tamis allemand hexagonal Marguet, Schmidt et Soln (début XXe siècle).

Contact :
Moulin de Landèves
Landèves
08400 Ballay
tél. : 33 (0)3 24 71 81 30
tél. : 33 (0)6 86 71 16 81

Mercredi 11 mars
Moulin de Vallon Pont d'Arc (07)
C’est dans le cadre exceptionnel de la réserve naturelle des Gorges de l’Ardèche, à quelques minutes à pied du centre de Vallon Pont d’Arc, que le village de gîtes Le Moulin vous accueille pour vos vacances en Ardèche.
Mardi 10 mars
Moulin à huile de Baussy (06)

Le moulin moderne, en bas du village, vient d’avoir cent ans. Pourtant il est à la pointe du progrès : plus de meule, plus de scourtins en coco empilés pour filtrer l’huile, plus aucun pressoir mais une série de malaxeurs en acier qui permettent une production rapide par centrifugation, conforme aux normes européennes.

Le moulin fonctionne de novembre à mars. La moitié des fruits traités viennent des Alpes-Maritimes qui ont des terres riches et des arbres plusieurs fois centenaires. Mais ce département est trop construit et trop pentu pour permettre d’augmenter la surface des plantations. L’autre moitié vient du Var juste à côté, où la terre conviendrait mieux à la vigne mais où de grands espaces plats permettent d’envisager de nouvelles oliveraies. Partout, les propriétaires se modernisent, assurant un meilleur entretien des oliviers, installant l’arrosage par goutte à goutte.

https://www.keldelice.com/producteurs/moulin-a-huile-baussy

Lundi 9 mars
Cote Fougagne et moulin à Gruer à Villar d'Arène (05)

Moulins à grains et à Pitane Villar d'Arène 05480

 C'est le dernier moulin qui a résisté aux agressions de la Romanche en furie .Construit au XVIII ème siècle dans une longue bâtisse , il a gardé son mécanisme complexe avec ses deux roues à aubes horizontales. Le seul moulin de la région PACA à avoir un moyen de relevage des meules par deux cabestans .Il a été aménagé sur deux étages et une annexe dans lesquels vous y découvrirez une quantité extraordinaire d'outils et d'objets témoins du passé de la vie des faranchins (nom donné aux habitants de Villar d'Arène). Vous trouverez aussi un autre moulin :le moulin à pitane(blé écrasé) ou à gruer. Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

https://fdmf.fr/moulins-de-france/liste-moulin/france/provence-alpes-cote-dazur/hautes-alpes/le-moulin-de-villar-darene/

Dimanche 8 mars
Moulin de Saint Alzéar à Montfuron (04)

Situé à quelques centaines de mètres du village de Montfuron, il domine la vallée de la Durance.

Il date de 1640 sous le règne de Louis XIV. Il est entretenu par la commune depuis 1969.

Il a été restauré sur la base du moulin de Fontvieille grâce au concours du Parc naturel régional du Luberon, inauguré en 1980. Il est complet et a conservé une partie de sa mécanique en bois d’origine et peut moudre. Rénové de nouveau en septembre 2000 par "Les Charpentiers de Tradition", entreprise de Reillanne dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Le mistral n'a pas épargné le moulin Saint-Elzéar par cette fin de mois de juillet 2006, le meunier novice n'a pas eu le temps de retirer les toiles avant l'orage, une aile avait donc été endommagée. Mais depuis, elle a été réparée et le moulin peut de nouveau tourner. Les ailes font 13 m par 4.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moulin_Saint-Elz%C3%A9ar_de_Montfuron

Samedi 7 mars
Moulin de l'Usine à Saint Léger sur Vouzance (03)
le moulin de l'Usine - construit à la fin du XIXe, avec une turbine, il a cessé son activité en 1993. Avant 1900, le moulin était exploité par M. BAILLY qui faisait de la fécule
puis M. Jean-Marie SAVRY exploitera le moulin avec son fils André, qui continuera seul de 1960 jusqu'en 1993
il moulait de la farine, de l'orge, surtout pour les boulangers.
Vendredi 6 mars
Moulin de Roucy (02)
Juché sur une éminence surplombant la commune de Roucy, ce moulin (l'un des derniers moulins à vent du département) fut retenu en raison de son emplacement comme lieu d'observation par les parlementaires français afin d'assister à l'offensive Nivelle le 16 avril 1917.
Il est l'objet depuis une dizaine d'années d'une restauration initiée par une association locale (attention, se munir de bottes car l'accès est assez difficile).
Jeudi 5 mars
Moulin de Cézille à Jayat (01)
Venez visiter un authentique moulin du XVè siècle d’intérêt patrimonial, remis en état par une équipe de bénévoles passionnés. Vous découvrirez sa roue à aubes monumentale, la scierie horizontale, le moulin à farine, la centrale électrique, le moteur Rustor-Hornsby de 1931. Le tout toujours en fonctionnement.
Le musée avec la chambre du meunier, la salle d'exposition de peintures, photos, affiches, céramiques.

Accessible aux personnes à mobilité réduite au rez-de-chaussée seulement.
 
Mercredi 4 mars
Ruines du moulin Kader à Saint-Denis-de-la-Réunion
Mardi 3 mars
Vieux moulin Didier à Fort de France (Martinique)
De style néo-classique, le "Vieux Moulin" est un ensemble cubique de la fin du 19e siècle. Il doit son nom à la tour, jadis moulin à vent, repérable sur la façade principale sud. Le jeu des assemblages orthogonaux en bois sculpté avec le traitement des enduits et les petits bois des menuiseries en fait un ensemble harmonieux. En 1899, Victor Sévère achète le Moulin. Féru d'astronomie, il fait modifier la partie supérieure de la tour entre 1899 et 1921 pour pouvoir observer le ciel. A partir de 1921, la maison sert de résidence au gouverneur.